Une année de volontariat écologique en Allemagne

Une année de volontariat écologique en Allemagne

Une vérité qui dérange

Hey, si vous passez à Landau le 9 mars, ne ratez pas la prochaine soirée film-débat sur le thème du changement climatique! Avec l'aide de Frank Lehmann, génial prof de biologie à l'école Montessori, je vais présenter le film "Une vérité qui dérange" dans un bar à Landau.

C'était pas mal de préparation ces derniers jours, surtout pour la publicité (affiches, presse, mails...); pour faire fonctionner ce type d'événements il faut tout un réseau. Il y avait donc beaucoup de personnes à qui téléphoner, écrire... mais c'est très intéressant et j'ai hâte de voir comment cela se déroulera.

Vous pouvez aussi jeter un coup d'oeil sur la page Facebook de l'événement.

 

eine_unbequeme_wahrheit.jpg

 

A tous ceux qui n'ont pas vu le film, je vous conseille absolument de le voir. Al Gore, ancien candidat à la présidence des Etats-Unis, y explique le changement climatique sous l'aspect scientifique mais aussi politique, c'est à dire qu'il montre en quoi notre société est actuellement dans l'incapacité de résoudre ce problème.

C'est un thème très actuel; en effet, le prochain sommet sur le climat se déroule à Paris en décembre et sera décisif.

 

Le changement climatique est un problème bien plus global qu'on ne le soupçonne. En effet, les rejets  actuels de gaz à effet de serre ont et auront des conséquences immenses: certes, on sait que la température globale de la Terre augmentera et que la banquise va fondre, mais saviez-vous que:

- dû à l'augmentation du taux de CO2 dans l'atmosphère, l'océan s'acidifie: mort des coraux, crustacés, mollusques. Conséquence: moins de poissons, moins de pêche.

- les catastrophes naturelles se font et se feront plus fréquentes: inondations, sécheresses, tornades... ce qui entraînera de lourdes conséquences pour les populations, en particuliers dans les pays les moins développés.

- le niveau des océans va monter: des régions entières seront rayées de la carte, et pas seulement des îles: Bangladesh, Chine, Pays-Bas, New York verront leur surface diminuer et leur population déplacée, ce ne sont que des exemples parmi d'autres.

- Un aspect qu'on a encore du mal à réaliser: des millions de personnes seront "refugiés climatiques" suite aux raisons citées ci-dessus. Cela créera de nombreuses tensions géopolitiques: migrants, guerres pour l'eau et les ressources... 

 - Pour finir, certaines maladies se répandront plus facilement grâce à l'augmentation des températures. La malaria (ou paludisme) par exemple, qui, véhiculée par les moustiques, atteindra des villes auparavant protégées par l'altitude telles que Nairobi, la capitale du Kenya.

 

Bon désolé, je ne voulais pas vous déprimer, tout ça pour dire: lorsqu'il fait beau comme ici aujourd'hui, prenez le vélo, ça ne peut que (vous) faire du bien. :P



04/03/2015
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres